Interview : Adeline Lafouine

Avant de la découvrir au travers de son site, Adeline Lafouine n’était pas une personne que je connaissais particulièrement. Mais en abordant certains sujets dans cette interview, j’ai découvert, et vous laisse à votre tour découvrir, une personne pleine de charme et qui mérite à être découverte…

5E6A2139

Bonjour Adeline, et grand merci à toi de répondre à mes quelques questions à ce jour.

 
J’ai pu te découvrir via ton compte Twitter, sur lequel tu te décris comme étant Pornstar et modèle érotique. En quelle année débute cette carrière dans laquelle tu t’es lancée ? Te rappelles-tu ta première scène ?

 
Dès 2009 j’ai publié mes aventures libertines en mots et images sur internet, mais juste pour le plaisir. Mon engagement professionnel pour le parlement suisse m’empêchait de tourner pour des productions professionnelles.

 
En 2014, alors que je travaillais pour le parlement suisse, un journaliste a découvert mes activités de libertine et d’amatrice X. Il a écrit un article incendiaire sur ma personne, qui a fait scandale en Suisse avec des répercussions dans le monde entier. Pour protéger ma famille, je me suis complètement retirée d’internet et du monde du X.

 
En 2019, j’ai quitté la Suisse et le confort d’une vie bien rangée pour m’installer en France. C’était avant tout pour retrouver cette liberté d’expression, que j’ai perdu en 2014, qui me manquait tant. La liberté de pouvoir faire ce qu’il me plait et de refaire du porno amateur. En quittant la Suisse, je n’ai jamais envisagé de me lancer dans le porno professionnel. J’avais juste envie de tourner une scène pour Jacquie et Michel TV, et celle-ci a déclenché d’autres propositions. Tout est venu un peu par hasard. Après la scène pour J&M, ma première scène professionnelle était pour le site Mature.nl , une scène avec une jeune fille et un acteur russe.

20200109_090403
En cette période de confinement, c’est surtout au travers de ta Webcam et de prestation que tu réalises à ton domicile que l’on peut te retrouver. Est-ce un domaine dans lequel tu te sens à l’aise ou préfères-tu les plateaux de tournage ?

 
Attention, je ne fais pas de Webcam. J’ai un compte sur Onlyfans, sur lequel je publie quotidiennement des vidéos que je réalise à la maison et où je fais une fois par semaine un « live », un show en direct. Je dois dire que j’adore produire des clips « faits maison ».

 

Il faut être créative pour ne pas reproduire toujours les mêmes choses et essayer de répondre à tous les goûts. J’ai découvert pendant ce confinement les shows en direct, qui permettent un échange direct avec les internautes. J’ai parfois l’impression d’avoir un vrai rendez-vous coquin avec mes fans, mais cela ne remplacera bien sûr jamais un vrai tournage. Les tournages de mes propres vidéos « les films d’Adeline », qui sont de vraies rencontres libertines, me manquent énormément. Le contact virtuel ne remplacera jamais le contact physique …

20190531_142139
Avec ce que tu proposes comme contenu, on constate que tu es une femme qui n’a pas vraiment de limites. Malgré tout, est-ce qu’il existe quelque chose qui te freine actuellement quand tu tournes tes vidéos ?

 
Non, je n’ai peur de rien et une grande soif de découverte. Entre adultes majeurs et consentants, tout est possible. J’aime repousser des limites et je peux être une vraie maso. Mais depuis que je tourne des films professionnels, j’aime le grand écart entre des scènes scénarisées et d’autres scènes improvisées. Je prends mon pied dans tous les scénarios.

20190714_100622
Le fait de ne pas rencontrer de limite peut impacter un tournage j’imagine. Est-ce qu’il t’est déjà arrivée de te retrouver face à des situations où l’on t’a forcé à tourner une scène que tu ne désirais pas ou tu imposes tes conditions dès le début ?

 
Cela ne m’est jamais arrivé. Bien sûr j’ai mes préférences, mais comme je suis absolument ouverte à tout, je ne me suis jamais retrouvée dans une situation dans laquelle je me sentais forcée à faire quelque chose que je ne voulais pas. Au contraire, souvent je peux intégrer mes propres idées dans le scénario de la scène.

IMG_0774
À travers cette sexualité que tu exposes, on constate que ta communauté est bienveillante envers toi, au point de t’envoyer régulièrement de nouveaux jouets, pour ton plaisir et surtout pour qu’ils te voient en profiter. Qu’est-ce que tu ressens lorsque tu reçois chaque colis ?

 
Ça me fait toujours énormément plaisir. C’est un peu comme Noël ou mon anniversaire. Je ne suis pas du genre à demander que l’on m’offre quelque chose, et parfois cela me gêne presque. Pour remercier la personne de ce cadeau, j’offre toujours une petite vidéo personnalisée. Ils adorent me voir jouer avec leur cadeau, et surtout de savoir que je l’utiliserai sûrement lors d’un prochain film.

IMG_7719
En faisant un petit tour sur ton site, j’ai pu voir que tu avais écrit un livre intitulé « Fais-le bien, et laisse dire ». Peux-tu me parler un peu plus de ce livre ? De quoi parle-t-il de façon générale ?

 
En 2014, alors que je travaillais comme secrétaire parlementaire, j’ai publié un tweet sexy depuis ma place de travail au Palais fédéral. Les journalistes se sont emparés du sujet et ont dévoilé sans scrupules ma double vie de mère de famille et de libertine et actrice de vidéos amateurs. Afin de protéger ma famille, je me suis retirée complètement d’internet pendant 5 ans. J’ai fait l’autruche, je n’ai répondu à aucune demande de la presse. Aujourd’hui, j’ai décidé de raconter mon histoire et comment la « liberté de la presse » a faillit me détruire, puis dans une seconde partie, je raconte également 20 années de libertinage.

Livre_Merci - Copie
À côté de ce livre que tu as écris, on remarque en toi une vraie battante qui défend les droits de la femme. Es-tu impliquée à ce jour dans des associations ou organisations qui mènent à rappeler qu’hommes et femmes sont sur le même pied d’égalité ?

 
Je ne suis engagée dans aucune association. Je préfère donner l’exemple de ma liberté et de mon opinion sur l’égalité entre les hommes et les femmes. Toute femme devrait avoir la liberté de vivre sa sexualité, qu’elle soit mère ou non. C’est encore complètement tabou dans de nombreux esprits. J’ai beaucoup de femmes qui suivent mon blog ou mes réseaux sociaux, et qui me demandent conseils. Je les aide avec mes mots et mes moyens.

1565216684038
Enfin, passons à mon ultime question qui sera un peu plus fun. Si tu étais un objet pour adulte, lequel serais-tu et pourquoi ?

 
Je serais un canard qui vibre. Celui-ci amène du plaisir, des frissons, des orgasmes, mais il est surtout et aussi marrant, drôle et ne se prend pas trop au sérieux. C’est ce qui est mon cas. J’adore rire et surtout de moi-même.

IMG_7222

 

Merci encore Adeline d’avoir pris la peine de revenir vers moi pour nous éclaircir davantage sur toi, en te souhaitant le meilleur pour la suite, et que ton livre puisse toucher un maximum de personnes!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :